Plan du site

Iran/lapidation: Chirac signe la pétition en faveur de Sakineh

dépêche de presse du 24 août 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
PARIS — Jacques Chirac a signé la pétition en faveur de Sakineh Mohammadi Ashtiani, Iranienne condamnée à la lapidation pour adultère et complicité de meurtre, a annoncé mardi à l'AFP Bernard-Henri Lévy.

L'entourage de l'ex-président a confirmé qu'il avait joint sa signature à la pétition organisée autour d'une tribune publiée par dix-sept personnalités françaises et internationales, à l'initiative du philosophe et écrivain.

"S'il sort aujourd'hui de sa réserve", selon un communiqué qui doit être publié sur le site internet de la revue de BHL, La règle du Jeu, "c'est en réaction à une situation humaine peu commune, celle d'une jeune Iranienne, Sakineh Ashtiani Mohamadi, condamnée à mort par lapidation et dont l'exécution, selon des indices désormais concordants, semble n'être plus qu'une question de jours".

Un autre ancien chef de l'Etat, Valéry Giscard d'Estaing, avait annoncé mercredi qu'il joignait sa signature à ce texte. La pétition rassemble aussi des personnalités comme l'ex-ministre Simone Veil, les socialistes Martine Aubry, Ségolène Royal ou Bertrand Delanoë.

Carla Bruni-Sarkozy, dans une lettre publiée sur le site de la revue, assure que son mari plaidera "sans relâche" la cause de Sakineh.
Partager…

Données techniques

ID4531
Type de document (code)depeche
TitreIran/lapidation: Chirac signe la pétition en faveur de Sakineh
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 août 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa France se mobilise pour sauver Sakineh Mohammadi Ashtiani de la lapidation en Iran
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésSakineh Mohammadi Ashtiani
Mots-clefsadultère + femme + lapidation + réactions internationales
ZonegéosFrance + Iran