Plan du site

Algérie: peine de mort contre le principal accusé dans l'attentat contre le cortège du président Bouteflika en 2007

dépêche de presse du 23 décembre 2010 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
ALGER (AP) — Le tribunal criminel de la cour de Batna (est d'Alger) a condamné jeudi à la peine de mort Walid Zeghima, 28 ans et principal accusé dans l'attentat suicide ayant visé le cortège du président Abdelaziz Bouteflika le 7 septembre 2007, a-t-on appris de sources judiciaires.

Les onze autres accusés, dont des mineurs à la date des faits, ont écopé de peines allant de trois à quinze ans de prison ferme, alors qu'Ali Mehira, dit Abourouaha, émir de Katibat Al mawt ("la phalange de la mort", NDLR), considéré comme le commanditaire de l'attentat, toujours en fuite, a été condamné par contumace à la peine capitale.

Les douze accusés, dont le procès s'était ouvert mercredi après de nombreux reports, étaient tous poursuivis pour "homicide volontaire avec préméditation", "blessures volontaires", "possession et usage d'explosifs dans des lieux publics" et "participation à des organisations terroristes".

L'attentat avait fait 25 morts et 172 blessés parmi les personnes venues ce jour-là de toutes les localités de Batna pour accueillir le président Bouteflika. Le kamikaze Houari Benlazreg, dit Abou Mokdad Al Wahrani, originaire de l'ouest algérien, avait été tué dans l'explosion.
Partager…

Données techniques

ID4821
Type de document (code)depeche
TitreAlgérie: peine de mort contre le principal accusé dans l'attentat contre le cortège du président Bouteflika en 2007
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 décembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosAlgérie