Plan du site

Un Jordanien échappe à la peine de mort

dépêche de presse du 17 février 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
AMMAN - Une cour jordanienne a commué en 15 ans d'emprisonnement la peine de mort d'un Jordanien de 43 ans condamné pour avoir tué, afin de «laver l'honneur de sa famille», sa nièce de 16 ans qui avait été violée, a-t-on appris jeudi de source judiciaire .
La peine a été commuée, la famille de la victime ayant accordé son indulgence au meurtrier, a annoncé un responsable de la justice à l'AFP.

En juillet 2010, l'homme avait tiré à 30 reprises en direction de la jeune fille, deux mois après son mariage à Deir Allah (Jordan Vallée).

«Il avait indiqué aux enquêteurs avoir agi pour sauver l'honneur de sa famille après que la jeune fille eut été violée et qu'il était fier de son acte,» a ajouté le responsable.

Le meurtre est passible de la peine de mort en Jordanie, mais dans le cas «des crimes d'honneur», la justice peut commuer les sentences, en particulier si la famille de la victime accorde son indulgence.

En Jordanie, 15 à 20 femmes sont assassinées chaque année sous le motif du «crime d'honneur», même si le gouvernement tente de limiter l'ampleur de ces crimes.
Partager…

Données techniques

ID4990
Type de document (code)depeche
TitreUn Jordanien échappe à la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 février 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCommutation d'une peine de mort en Jordanie, suite à l'accord de la famille de la victime
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + jurisprudence
ZonegéosJordanie