Plan du site

Sénégal : les ONG exigent le déménagement du siège de la Commission africaine des droits de l'homme de Banjul

dépêche de presse du 30 août 2012 - Xinhua
Pays :
DAKAR, 30 août (Xinhua) -- Les organisations sénégalaises de défense des droits de l'homme ont exigé ce jeudi à Dakar, le déménagement du siège de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (organisme de l'Union africaine) de Banjul, au cours d'une manifestation contre les exécutions de 9 des 47 détenus condamnés à mort en Gambie.

Devant l'ambassade de la Gambie à Dakar, les manifestants, répondant à un appel des ONG, ont protesté contre les exécutions de neuf condamnés dont deux Sénégalais, scandant à tue-tête des slogans hostiles au président gambien Yahya Jammeh.

"Yahya, assassin, Jammeh CPI (Cour pénale internationale)", criaient-ils en brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "Gambie, halte au règne de la peur" ou encore " Arrêtez les exécutions".

Dans leurs discours, les protestataires ont invité la communauté internationale à réagir pour "sauver les 38 personnes qui sont dans les couloirs de la mort" (dont un Sénégalais).

Outre le transfert hors de Gambie du siège de la Commission africaine des Droits de l'Homme (organisme spécialisé de l'Union africaine), les manifestants ont exigé la restitution des dépouilles des exécutés à leurs familles pour qu'elles puissent les enterrer conformément aux rites de leur religion.

Le président sénégalais Macky Sall qui a condamné les exécutions de Gambie, les qualifiant "d'acte ignoble" et se déclarant "surpris par le mépris des autorités gambiennes à l'égard du Sénégal".
Partager…

Données techniques

ID6344
Type de document (code)depeche
TitreSénégal : les ONG exigent le déménagement du siège de la Commission africaine des droits de l'homme de Banjul
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 août 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales en Gambie avec l'exécution de neuf condamnés à mort
OrganisationsCommission africaine des droits de l'homme et des peuples, Xinhua (auteur), Union Africaine
Condamnés
Mots-clefsexécution + ONG + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosGambie + Sénégal