Plan du site

Les autorités indiennes ne sont pas parvenues à un consensus sur la peine de mort pour les auteurs du viol

dépêche de presse du 5 janvier 2013 - Xinhua
Pays :
Les autorités centrale et locales de l'Inde ne sont pas parvenues à un consensus sur la peine de mort pour les auteurs de viol, mais ont accepté de renforcer les mesures pour protéger les femmes contre les violences, a rapporté vendredi la presse indienne.

Cependant, les cinq auteurs du viol collectif d'une étudiante dans un bus à New Delhi le 16 décembre pourraient toujours être condamnés à mort, s'ils étaient reconnus coupables de meurtre.

En Inde, les violeurs sont passibles d'une peine de dix ans d'emprisonnement, mais beaucoup d'Indiens estiment que la loi doit être amendée pour pouvoir condamner les violeurs à la peine de mort.

Le viol collectif d'une étudiante dans un bus à New Delhi a rendu plus urgent la modification de la loi. De nombreuses manifestations ont été organisées en Inde pour réclamer un procès rapide des auteurs viol collectif et la peine de mort pour les coupables.
Partager…

Données techniques

ID6621
Type de document (code)depeche
TitreLes autorités indiennes ne sont pas parvenues à un consensus sur la peine de mort pour les auteurs du viol
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 janvier 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsQuatre condamnations à mort en Inde dans l'affaire du viol collectif qui a eu lieu en décembre, Un décret-loi renforce les peines prévues pour viol en Inde
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefslégislation
ZonegéosInde