Plan du site

La rapporteure de l'APCE sur la peine de mort dénonce l'exécution d'un homme attardé mental aux Etats-Unis

communiqué de presse du 9 août 2012 - Conseil de l'Europe
Pays :
Thème :
Marvin Lee Wilson
Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
-----

Strasbourg, 09.08.2012 – Renate Wohlwend (Liechtenstein, PPE/DC), Rapporteure générale de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur la peine de mort, a vivement condamné l'exécution au Texas de Marvin Wilson, considéré comme attardé mental en raison d'un faible QI.

« La peine de mort est une violation des droits de l'homme. L'exécution de Marvin Wilson est particulièrement choquante, car même la Cour suprême des Etats-Unis a proscrit, en 2002, l'exécution des personnes handicapées mentales. L'affaire Marvin Wilson montre qu'il est vain d'assortir la peine capitale de limites pour la rendre plus équitable et plus humaine. Le système de la peine de mort ne peut être aménagé, il doit être aboli. Le New Jersey, le Nouveau Mexique, l'Illinois et, tout récemment, le Connecticut ont montré la voie à suivre », a déclaré Mme Wohlwend. « Cette exécution ternit une fois de plus la réputation en matière de droits de l'homme des Etats-Unis, pays qui a le statut d'observateur auprès du Conseil de l'Europe. »
Partager…

Données techniques

ID6698
Type de document (code)communique
TitreLa rapporteure de l'APCE sur la peine de mort dénonce l'exécution d'un homme attardé mental aux Etats-Unis
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 août 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution au Texas d'un condamné à mort attardé mental
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
CondamnésMarvin Lee Wilson
Mots-clefsdéficient + exécution + réactions internationales
ZonegéosEtats-Unis + Texas