Plan du site

Evasion spectaculaire de trois condamnés à mort à la prison de Douala

dépêche de presse du 22 janvier 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Trois condamnés à mort se sont évadés dans la nuit de mardi à mercredi de la prison centrale de Douala, capitale économique du Cameroun, et un quatrième détenu est décédé électrocuté lors de cette évasion, a-t-on appris jeudi de source pénitentiaire.

Parmi les trois gangsters en cavale se trouve Daniel Bissong, condamné pour l'assassinat le 27 janvier 2000 à Douala (240 km au sud-ouest de Yaoundé) d'un commerçant français, Gabriel Nourry, installé depuis 30 ans à Douala et tué dans sa boucherie.

"Les quatre prisonniers possédaient une clé passe-partout qui leur a permis d'ouvrir leur cellule", a déclaré à l'AFP l'un des gardiens de prison, joint par téléphone depuis Yaoundé.

"Ils se sont aussi servis de ce passe-partout pour accéder au mirador droit de la prison. De là, ils ont sectionné les barbelés à l'aide d'une pince protégée avant de s'enfuir par un petit passage", a-t-il expliqué sous le couvert de l'anonymat.

"Le pied du quatrième prisonnier s'est accroché sur l'un des fils, c'est ainsi qu'il a été électrocuté", a-t-il poursuivi.

"Les évadés avaient sans doute des complices à l'extérieur de la prison et se seraient enfuis dans une voiture, on a perdu leur trace", a conclu ce gardien.

Les évasions sont fréquentes à la prison centrale de Douala. La dernière en date remonte à septembre 2003.
Partager…

Données techniques

ID692
Type de document (code)depeche
TitreEvasion spectaculaire de trois condamnés à mort à la prison de Douala
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 janvier 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosCameroun