Plan du site

Déclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur l'exécution d'un détenu au Japon

A 457/13
déclaration du 13 septembre 2013 - Union européenne
Pays :
Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait aujourd'hui la déclaration suivante:

"Je déplore l'exécution au Japon d'un détenu du couloir de la mort, Tokuhisa Kumagai, le 12 septembre 2013. Cette exécution porte à treize le nombre de personnes exécutées depuis 2012 au Japon.

L'Union européenne mesure toute la gravité du crime en cause et adresse ses sincères condoléances à la famille et aux amis de la victime.

Cependant, l'Union européenne est opposée à la peine de mort dans tous les cas et en toutes circonstances, et elle n'a cessé de réclamer son abolition universelle. L'UE considère que la peine de mort est un châtiment cruel et inhumain et que son abolition est essentielle pour la protection de la dignité humaine.

C'est pourquoi je demande une nouvelle fois aux autorités japonaises d'envisager sérieusement l'instauration d'un moratoire sur les exécutions et d'encourager la tenue d'un débat public approfondi sur l'abandon de la peine capitale, comme cela tend à se faire partout dans le monde."
Partager…

Données techniques

ID6985
Type de document (code)
TitreDéclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur l'exécution d'un détenu au Japon
Description(non défini)
RéférenceA 457/13
Date de publication13 septembre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution d'un homme de 73 ans au Japon
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosJapon