Plan du site

Exécutions au Nigéria – prise de position du DFAE

communiqué de presse du 25 juin 2013 - Département fédéral des affaires étrangères - Suisse - Suisse
Pays :
Berne, 25.06.2013 - La Suisse regrette l'exécution de quatre détenus par les autorités nigérianes d'exécution des peines.

Ces exécutions sont les premières depuis 2006 au Nigéria. La Suisse s'investit activement pour un monde sans peine de mort, car cette peine est incompatible avec le respect des droits de l'homme et viole en particulier le droit à la vie. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a réaffirmé une nouvelle fois cette position le 12 juin 2013, lors du 5e Congrès mondial contre la peine de mort à Madrid.

Tout en œuvrant pour cet objectif ultime, la Suisse ne perd pas de vue les étapes intermédiaires permettant de s'en approcher progressivement. C'est dans cet esprit que la Suisse exprime l'espoir que le Nigéria, après avoir procédé à ces exécutions, applique de nouveau un moratoire sur la peine de mort, comme il l'avait fait à partir de 2006.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID6992
Type de document (code)communique
TitreExécutions au Nigéria – prise de position du DFAE
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 juin 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleSuisse
Documents parents
OrganisationsDépartement fédéral des affaires étrangères - Suisse (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosNigéria + Suisse