Plan du site

Report d'une exécution prévue avec un produit controversé

dépêche de presse du 11 octobre 2013 - Reuters
Thème :
Le gouverneur du Missouri a ordonné vendredi la suspension d'une exécution prévue pour le 23 octobre et qui devait être la première à utiliser le Propofol, un médicament controversé, en injection létale.

Le gouverneur, Jay Nixon, a demandé au service des peines de l'Etat de trouver une autre forme d'injection létale.

Le Propofol, principalement fabriqué en Europe, est très utilisé comme anesthésique dans les hôpitaux. Il est aussi présenté comme le produit qui a été la cause de la mort du chanteur Michael Jackson.

Son utilisation potentielle dans des exécutions a suscité une forte opposition de l'Union européenne, où la peine de mort a été abolie. L'UE a menacé de ne plus du tout exporter ce médicament s'il s'avérait qu'il était utilisé pour des exécutions.

Mercredi, l'Etat du Missouri avait annoncé qu'il allait retourner à son distributeur de Louisiane du Propofol qu'il prévoyait d'utiliser pour des exécutions après une mise en garde du fabricant allemand du produit, Fresenius Kabi. Cette société a fait savoir que l'utilisation de son anesthésique en injection létale pourrait amener l'Union européenne à interdire les exportations du produit aux Etats-Unis.
Partager…

Données techniques

ID7048
Type de document (code)depeche
TitreReport d'une exécution prévue avec un produit controversé
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 octobre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsproduits - injection létale + sursis
ZonegéosAllemagne + Etats-Unis