Plan du site

Philippines: le président Estrada veut appliquer la peine de mort contre les trafiquants de drogue

dépêche de presse du 6 février 1999 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
MANILLE -- Au lendemain de l'exécution du premier condamné à mort depuis 23 ans aux Philippines, le président philippin Joseph Estrada a déclaré samedi que son pays devait appliquer désormais la peine capitale pour les trafiquants de drogue.

Vendredi, Leo Echegaray, un peintre en bâtiment condamné pour le viol de sa belle-fille âgée de dix ans, a été exécuté par injection létale au pénitencier de Muntinlupa, dans les faubourgs de Manille. Leo Echegaray est le premier condamné exécuté parmi les 915 condamnés à mort depuis le rétablissement de la peine capitale en janvier 1994, laquelle avait été abolie en 1987.

Malgré les appels à la clémence lancés par le Vatican, le Canada, l'Union européenne ou Amnesty International, Joseph Estrada a refusé de commuer sa peine au nom de ``la détermination du gouvernement à maintenir la loi et l'ordre''.

"Si cela ne tenait qu'à moi, les trafiquants de drogue et les toxicomanes seraient les prochains, car pratiquement tous les crimes sont liés à la drogue'', a déclaré à la radio le président philippin."

Environ deux millions de Philippins, soit 2% de la population, consomment de la drogue, selon les statistiques de la police.
Partager…

Données techniques

ID714
Type de document (code)depeche
TitrePhilippines: le président Estrada veut appliquer la peine de mort contre les trafiquants de drogue
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 février 1999
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + président
ZonegéosPhilippines