Plan du site

Le Bénin plaide pour l'abolition de la peine de mort dans les pays africains

dépêche de presse du 2 juillet 2014 - Xinhua
Pays :
COTONOU, 2 juillet (Xinhua) -- Le ministre béninois des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine, Nassirou Arifari Bako, a appelé mercredi les pays africains, où la peine de mort est encore en vigueur, à déployer des efforts pour parvenir à sa suppression et à sa substitution par des sanctions plus adéquates qui tiennent compte des valeurs humanistes et progressistes.

"Nous savons que chaque peuple a un rapport spécifique à la peine de mort, et en dépit des efforts déployés de par le monde en vue de faire de l'abolition de la peine de mort une réalité universelle, elle est toujours en vigueur dans la législation de certains pays africains", a-t-il déploré, appelant ces pays africains à son abolition ou à sa substitution par des sanctions plus adéquates.

S'exprimant à l'ouverture de la conférence régionale sur l'abolition de la peine de mort en Afrique, le chef de la diplomatie béninoise a estimé que la tâche est cette difficile, mais pas impossible au regard de l'option démocratique prise par la plupart des pays africains et de leur détermination à bâtir des Etats de droit, dans lesquels les droits fondamentaux liés à la vie sont sacrés, les libertés publiques garanties, la dignité de la personne humaine et la justice protégées et promues.

Selon la Commission Africaine des droits de l'Homme et des peuples, 16 Etats africains ont aboli la peine de mort, 23 sont abolitionnistes de fait, et 17 ont voté en faveur de la résolution des Nations Unies appelant les Etats à instituer un moratoire sur les exécutions en vue d'abolir la peine de mort adoptée le 21 décembre 2010.

"Malgré cette nette tendance vers l'abolition et une utilisation plus limitée de la peine de mort, le nombre de condamnations à mort et son application dans certains pays africains demeurent constant", souligne la Commission, qui précise qu'entre 2000 et 2005, le nombre de condamnations à mort prononcées en Afrique est estimé à plus de 2.000.

Au cours de cette même période, souligne la même source, au moins 157 personnes ont été exécutées et plus de 5.000 prisonniers étaient dans le couloir de la mort dans 11 pays du continent africain.

En 2010, révèle la même source, au moins 670 condamnations à la peine de mort ont été imposées dans 28 Etats africains, six d' entre eux ayant procédé à des exécutions.
Partager…

Données techniques

ID7490
Type de document (code)depeche
TitreLe Bénin plaide pour l'abolition de la peine de mort dans les pays africains
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 juillet 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsTenue au Bénin d'une conférence continentale sur l'abolition de la peine de mort en Afrique
OrganisationsCommission africaine des droits de l'homme et des peuples, Xinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscampagne contre la peine de mort + conférence + gouvernement
ZonegéosAfrique + Bénin