Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur l'exécution imminente de M. Muhammad Kamaruzzaman au Bangladesh

déclaration du 9 avril 2015 - Union européenne
Pays :
Service européen pour l'action extérieure
Bruxelles, 09/04/2015

Après la confirmation, par la Cour suprême du Bangladesh, de la condamnation à mort de M. Muhammad Kamaruzzaman, l'Union européenne réitère son opposition au recours à la peine capitale, dans tous les cas et en toutes circonstances. L'UE n'a cessé de réclamer son abolition universelle.

La peine capitale n'a aucun effet dissuasif en ce qui concerne la criminalité et rend toute erreur judiciaire irréversible.

L'Union européenne invite les autorités du Bangladesh à commuer toutes les condamnations à mort et à adopter un moratoire sur les exécutions, première étape vers l'abolition définitive de la peine capitale.
Partager…

Données techniques

ID8165
Type de document (code)
TitreDéclaration de la porte-parole sur l'exécution imminente de M. Muhammad Kamaruzzaman au Bangladesh
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution de Mohammad Kamaruzzaman au Bangladesh, condamné à mort pour des crimes datant de 1971
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBangladesh