Plan du site

Le president zambien commue 15 condamnations à mort en peines de prison

dépêche de presse du 7 mai 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
LUSAKA, 7 mai - Le président zambien Levy Mwanawasa a commué en peines de prison les condamnations à mort prononcées à l'encontre de 15 personnes reconnues coupables de meurtres et de vols, a annoncé la présidence vendredi.

Les peines de prison vont de 20 à 50 ans, a precisé un membre du cabinet du président, Jack Kalala, dans un communiqué.

Cette décision fait suite à une requête formulée par les prisonniers auprès du chef de l'Etat comme le permet la constitution zambienne, a-t-il ajouté.

Fin février, M. Mwanawasa, avocat de formation, avait commué en peines de prison les sentences de mort prononcées à l'encontre de 44 militaires accusés d'un coup d'Etat avorté en 1997.

Il avait, à cette occasion, clairement affirmé son opposition personnelle à la peine capitale.

"La vie est sacrée. Aussi longtemps que je resterai président, je ne ferai pas exécuter une sentence de mort", avait-il affirmé à l'attention des quelques 200 détenus qui attendent actuellement dans les "couloirs de la mort" de prisons zambiennes.

Les dernières exécutions en Zambie ont eu lieu en 1997, lorsque huit criminels de droit commun avaient été pendus, après autorisation du président de l'époque Frederick Chiluba.
Partager…

Données techniques

ID910
Type de document (code)depeche
TitreLe president zambien commue 15 condamnations à mort en peines de prison
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 mai 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe président de la Zambie commue 15 condamnations à mort en peines de prison
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + président
ZonegéosZambie