Plan du site

Déclaration de la porte-parole concernant le moratoire sur la peine de mort en Californie

190313_16
déclaration du 13 mars 2019 - Union européenne
peine de mort / Californie
Bruxelles, 13/03/2019

Le 13 mars, le gouverneur Gavin Newsom a formellement déclaré un moratoire sur les exécutions dans l'État de Californie, portant à quatre le nombre d'États américains ayant instauré un moratoire formel sur la peine capitale, outre les vingt États qui l'ont déjà abolie par voie législative.

Cette décision est particulièrement importante en ce qui concerne la Californie, où 737 détenus sont incarcérés dans le couloir de la mort, le nombre le plus élevé des États-Unis.

Cette avancée renforce encore la tendance à la hausse en faveur de l'abandon de la peine capitale. Plus de deux tiers des pays du monde ont déjà aboli la peine de mort, par voie législative ou de fait.

La peine de mort est une sanction cruelle, inhumaine et dégradante. Il n'existe aucune preuve irréfutable indiquant qu'elle a un effet dissuasif sur la criminalité, et toute erreur judiciaire est irréversible.

En tant qu'Union européenne, nous sommes fermement opposés à la peine de mort et nous continuerons à encourager son abolition dans le monde entier.
Partager…

Données techniques

ID10419
Type de document (code)declaration
TitreDéclaration de la porte-parole concernant le moratoire sur la peine de mort en Californie
Description(non défini)
Référence190313_16
Date de publication13 mars 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsMoratoire sur les exécutions capitales en Californie, aux Etats-Unis
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire + réactions internationales
ZonegéosCalifornie + Etats-Unis