Plan du site

Sept Iraniens pendus, dont deux publiquement

dépêche de presse du 9 septembre 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Iran
Téhéran - Sept Iraniens ont été pendus mercredi en Iran pour meurtre, viol et vol à main armée, a rapporté jeudi la presse iranienne.

Cinq d'entre eux, Vali Zareian, Houchangh Ensha-Sefand, Yar-Mohammad Ghapeh, Hadi Sabok et Mohammad Reza Vakili ont été pendus mercredi matin à la prison d'Evine de Téhéran, a rapporté le quotidien gouvernemental Iran.

Un autre Iranien, identifié par son seul prénom, Ghassem, a été pendu publiquement à Karaj (50 km à l'ouest de Téhéran) pour avoir enlevé et violé plusieurs femmes et jeunes filles, selon le même quotidien.

Plusieurs membres de sa bande ont déjà été pendus publiquement à Karaj.

Enfin, un voleur à main armée, Ayoub M., a été pendu publiquement à Ahwaz (sud-ouest), a rapporté le quotidien Fajr.

Les pendaisons sont en forte augmentation ces derniers mois. Selon un décompte basé sur les informations données par la presse locale, quelque 62 personnes ont été exécutées en Iran depuis janvier 2004, dont 35 depuis le 1er juillet.

Il y a eu respectivement 108 et 113 exécutions en 2003 et 2002, selon l'organisation de défense des droits de l'Homme, Amnesty International.

Le meurtre, l'attaque à main armée, le viol, l'apostasie et le trafic de drogue, à partir de plus de 5 kg d'opium saisis, sont punis de mort en Iran.
Partager…

Données techniques

ID1047
Type de document (code)depeche
TitreSept Iraniens pendus, dont deux publiquement
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 septembre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution publique
ZonegéosIran