Plan du site

Iran : exécution publique d'un homme accusé du meurtre d'un imam

dépêche de presse du 28 août 2019 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Iran
Un homme a été pendu en public mercredi en Iran pour avoir tué un imam de la prière du vendredi à Kazeroun (sud), a indiqué l'agence officielle Irna.

Hamid Reza Derakhshandeh a été exécuté à l'endroit où il avait tué l'imam Mohammad Khorsand le 29 mai, a rapporté Irna, citant Kazem Moussavi, le juge en chef de la province de Fars où se trouve Kazeroun. Le religieux, nommé par le pouvoir iranien comme tous les imams de la prière du vendredi, avait été attaqué à l'arme blanche après avoir assisté à une cérémonie pendant le ramadan et avait succombé à ses blessures, selon Irna. Lors de son procès, Hamid Reza Derakhshandeh avait "avoué le crime prémédité devant les autorités judiciaires", a indiqué M. Moussavi, cité par Irna.

En Iran, la famille de la victime peut épargner la vie du meurtrier si celui-ci paie le "prix du sang". Mais la peine de mort de Hamid Reza Derakhshandeh avait été maintenue après qu'il eut refusé d'exprimer des regrets pour son acte, selon l'agence Fars.

"En raison de la sensibilité de cette affaire et des sentiments publics causés, des efforts avaient été faits pour que l'enquête soit menée rapidement", a déclaré M. Moussavi.

Téhéran ne publie pas de statistiques officielles sur les exécutions judiciaires. Selon un rapport publié en avril 2018 par Amnesty International, l'Iran figure au deuxième rang des pays ayant le plus appliqué la peine capitale en 2018, derrière la Chine, avec au moins 253 exécutions, soit 50% de moins qu'en 2017.
Partager…

Données techniques

ID10650
Type de document (code)depeche
TitreIran : exécution publique d'un homme accusé du meurtre d'un imam
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 août 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution publique
ZonegéosIran