Plan du site

Biélorussie: déclaration du porte parole sur les nouvelles condamnations à mort

200111_1
communiqué de presse du 11 janvier 2020 - Union européenne
peine de mort / Bélarus (Biélorussie)
Ilya Kostev Stanislav Kostev
Le 10 janvier 2020, le tribunal régional de Moguilev, en Biélorussie, a prononcé deux condamnations à la peine de mort à l'encontre des frères Ilya et Stanislav Kostev.

Ces deux nouvelles condamnations viennent s'ajouter aux trois autres condamnations à la peine capitale prononcées en 2019. Trois exécutions ont eu lieu l'année dernière et quatre personnes au total attendent maintenant dans le "couloir de la mort".

Rappelant les conclusions du Conseil de 2016, dans lesquelles celui-ci condamne le recours à la peine de mort en Biélorussie, l'Union européenne réaffirme qu'elle est fermement opposée à l'application de la peine capitale en toutes circonstances.

La peine de mort constitue une violation du droit inaliénable à la vie tel qu'il est consacré dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et représente la forme la plus extrême de châtiment cruel, inhumain et dégradant. La peine capitale n'a en outre aucun effet dissuasif sur la criminalité. Toute erreur judiciaire est irréversible.

L'introduction d'un moratoire sur les exécutions en Biélorussie constituerait une première étape positive vers l'abolition de la peine de mort.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10805
Type de document (code)communique
TitreBiélorussie: déclaration du porte parole sur les nouvelles condamnations à mort
Description(non défini)
Référence200111_1
Date de publication11 janvier 2020
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDeux nouvelles condamnations à mort en Biélorussie
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésIlya Kostev, Stanislav Kostev
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)