Plan du site

L'Arabie saoudite supprime la peine de mort pour les crimes commis avant la majorité

dépêche de presse du 27 avril 2020 - Belga - Agence Télégraphique Belge de Presse
Pays :
peine de mort / Arabie Saoudite
Thème :
L'Arabie saoudite a mis fin à la peine de mort pour les individus reconnus coupables de crimes commis alors qu'ils étaient mineurs, et ceci dans le cadre d'une série de réformes judiciaires dans le royaume conservateur. L'arrêté royal interdit les exécutions et, à la place, les accusés seront condamnés à une peine de prison de dix ans au maximum dans un centre de détention pour mineurs", a déclaré dimanche la Commission des droits de l'Homme (CDH) soutenue par l'État.

D'autres réformes sont prévues", a déclaré le président de la commission, Awwad Alawwad. Cette annonce intervient peu de temps après que le royaume a déclaré qu'il avait abandonné la flagellation comme forme de punition, la remplaçant par des peines de prison ou des amendes. La semaine dernière, Amnesty International a révélé que l'Arabie saoudite avait exécuté 184 personnes en 2019, un record pour le royaume, la majorité d'entre elles pour des délits liés à la drogue et des meurtres.
Partager…

Données techniques

ID10912
Type de document (code)depeche
TitreL'Arabie saoudite supprime la peine de mort pour les crimes commis avant la majorité
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 avril 2020
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsBelga - Agence Télégraphique Belge de Presse (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdiminution du champ d'application pdm + législation + mineur
ZonegéosArabie Saoudite