Plan du site

Le Canada préoccupé par la condamnation à mort d'un Canadien en Chine

dépêche de presse du 6 août 2020 - Associated Press - AP
Pays :
Thèmes :
Robert Lloyd Schellenberg Fan Wei Xu Weihong
(Ottawa) Le gouvernement canadien se dit « profondément préoccupé » par le sort d'un citoyen canadien condamné à mort dans une affaire de drogue en Chine.

Le tribunal municipal intermédiaire de Guangzhou a annoncé jeudi la peine infligée à Xu Weihong. Son présumé complice, Wen Guanxiong, a quant à lui été condamné à la prison à vie.

La brève déclaration du tribunal ne donne aucun détail, mais des médias chinois ont rapporté qu'ils avaient rassemblé à partir d'octobre 2016 les instruments et les ingrédients nécessaires à la fabrication de kétamine, un anesthésique à action rapide, et que la drogue était ensuite entreposée au domicile de Xu Weihong, à Guangzhou, avant d'être écoulée.

La police a par la suite confisqué plus de 120 kilos de drogue au domicile de M. Xu et à une autre adresse, selon les médias chinois.

Un porte-parole d'Affaires mondiales Canada, John Babcock, a déclaré jeudi que le Canada s'opposait à la peine de mort en toutes circonstances, et a demandé la clémence.

Un comité de la Chambre des communes se réunit jeudi après-midi pour examiner les relations du Canada avec la Chine, qui se sont détériorées depuis l'arrestation de Meng Wanzhou, une dirigeante du géant chinois des télécommunications Huawei, en 2018 à Vancouver, en vertu d'un mandat d'extradition américain.

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a cependant assuré qu'il n'y avait aucun lien entre la condamnation du citoyen canadien et l'état des relations entre les deux pays.

Deux autres Canadiens ont été condamnés à mort en Chine au cours de la dernière année : Robert Schellenberg et Fan Wei, pour trafic de stupéfiants dans les deux cas.

Témoignant devant le comité, David Mulroney, un ancien ambassadeur du Canada en Chine, a dit espérer que le gouvernement fédéral profitera des tensions accrues pour repenser ses relations avec la Chine. Selon lui, le Canada doit évaluer de manière plus réaliste la stratégie du gouvernement chinois visant à supprimer les droits de la personne à l'intérieur de ses frontières et à exercer des chantages diplomatiques pour étendre son influence sur les affaires mondiales.

« Les anciennes approches prennent du temps à disparaître, a-t-il déploré. Il n'est pas clair que le gouvernement ait complètement renoncé à la fiction selon laquelle la Chine est notre amie. Il n'a pas non plus toujours eu le courage de parler et d'agir avec intégrité. »
Partager…

Données techniques

ID10984
Type de document (code)depeche
TitreLe Canada préoccupé par la condamnation à mort d'un Canadien en Chine
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 août 2020
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelle condamnation à mort d'un Canadien en Chine
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur), Ministères canadiens - Affaires mondiales Canada
CondamnésRobert Lloyd Schellenberg, Fan Wei, Xu Weihong
Mots-clefscondamnation à mort + gouvernement + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosCanada + Chine