Plan du site

Iran: deux hommes condamnés à mort pour trafic d'antiquités

dépêche de presse du 4 octobre 2004 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
Pays :
peine de mort / Iran
TEHERAN - Deux hommes accusés de trafic d'antiquités avec l'étranger ont été condamnés à mort en Iran, ont rapporté les médias d'Etat dimanche. Ils étaient également poursuivis pour des fouilles illégales sur le site archéologique de Jiroft.

C'est la première fois que de telles activités sont punies de la peine capitale, a affirmé à l'afp le service juridique de l'Organisation iranienne du patrimoine.

«Nous espérons que les exécutions auront lieu à Jiroft même pour mettre fin au trafic», a déclaré à la télévision le chef de la justice de la province de Kerman, Gholam Hossein Heydari. La condamnation des deux hommes doit être soumise à l'approbation de la Cour suprême.

Jiroft passe pour une découverte archéologique exceptionnelle pour la recherche sur les civilisations de l'Iran ancien et de la Mésopotamie entre les IVe et IIIe millénaires av. J.-C. Pendant des mois après sa mise au jour en 2001, le site, à environ 1000 km au sud-est de Téhéran, a été livré à un pillage de grande échelle, destiné à alimenter les marchés étrangers.

En Iran, la peine de mort sanctionne généralement le meurtre, l'attaque à main armée, le viol, l'apostasie et le trafic de drogue, à partir de plus de 5 kg d'opium saisis.
Partager…

Données techniques

ID1100
Type de document (code)depeche
TitreIran: deux hommes condamnés à mort pour trafic d'antiquités
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication4 octobre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + crime économique (vol...)
ZonegéosIran