Plan du site

Nigeria: deux femmes adultères condamnées à mort par lapidation

dépêche de presse du 13 octobre 2004 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
Pays :
peine de mort / Nigéria
Thème :
BAUCHI - Deux femmes coupables d'adultère ont été condamnées en l'espace d'un mois par des tribunaux islamiques à la peine capitale par lapidation dans l'Etat de Bauchi, au Nigeria. En revanche, les deux amants présumés ont été acquittés par manque de preuves.

Les peines prononcées contre les deux femmes n'ont pas encore été confirmées par le gouverneur de l'Etat et les deux condamnées disposent de la faculté de faire appel du jugement.

Aucun verdict de peine de mort par lapidation n'a encore été appliqué au Nigeria depuis que 12 Etats de la fédération, qui en compte 36, ont adopté la «charia» (loi coranique) en l'an 2000. Tous les jugements en ce sens ont été cassés en appel.

Hajara Ibrahim, 29 ans, a été condamnée le 5 octobre par un tribunal religieux de la région de Tafawa Balewa après avoir avoué avoir eu des rapports sexuels avec un homme de 35 ans et être devenue enceinte. Les magistrats ont toutefois mis en tutelle la jeune femme jusqu'à la naissance de son bébé, après quoi elle sera lapidée.

Daso Adamu, 26 ans, a été condamnée le 15 septembre après avoir avoué avoir eu des relations extra-conjugales avec un homme de 35 ans à 12 reprises. Elle est écrouée à la prison de Ningi.
Partager…

Données techniques

ID1113
Type de document (code)depeche
TitreNigeria: deux femmes adultères condamnées à mort par lapidation
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 octobre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur)
Condamnés
Mots-clefsadultère + charia + condamnation à mort + femme
ZonegéosNigéria