Plan du site

Iran: déclaration du porte parole sur l'exécution d'un mineur délinquant

201231_1
déclaration du 31 décembre 2020 - Union européenne
Pays :
peine de mort / Iran
Thèmes :
Mohammad Hassan Rezaiee
Le 31 décembre, Mohammad Hassan Rezaiee a été exécuté en Iran, après avoir été condamné à mort pour un crime commis alors qu'il avait 16 ans.

L'Union européenne condamne cette exécution avec la plus grande fermeté et rappelle une fois encore que les condamnations à mort pour des crimes commis par des personnes de moins de dix‑huit ans sont contraires aux obligations internationales découlant du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et de la Convention relative aux droits de l'enfant.

Par principe, l'UE est opposée à la peine capitale en toutes circonstances et elle aspire à son abolition partout dans le monde. La peine de mort n'a aucun effet dissuasif sur la criminalité et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines. L'UE invite l'Iran à s'abstenir de toute exécution future et à mener une politique cohérente en vue de l'abolition de la peine capitale.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID11174
Type de document (code)declaration
TitreIran: déclaration du porte parole sur l'exécution d'un mineur délinquant
Description(non défini)
Référence201231_1
Date de publication31 décembre 2020
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution en Iran d'un condamné qui avait 16 ans au moment des faits
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésMohammad Hassan Rezaiee
Mots-clefsexécution + mineur + réactions internationales
ZonegéosIran