Plan du site

Un garde forestier condamné à mort pour le meurtre d'un présumé braconnier

dépêche de presse du 11 janvier 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Iran
Un garde forestier a été condamné à mort en Iran pour avoir abattu en 2020 un individu qu'il avait pris pour un braconnier, a annoncé mardi un commandant de l'unité de protection de l'environnement.

"La Cour suprême a confirmé le jugement du tribunal de première instance, condamnant à mort Boroumand Najafi conformément à la loi du talion", a déclaré à l'agence officielle Irna le colonel Jamshid Mohabbat-Khani.

Le garde forestier a été condamné pour avoir enfreint la législation en tirant sur cet individu qui ne le menaçait pas dans une zone résidentielle, a précisé pour sa part le porte-parole du pouvoir judiciaire, Zabihollah Khodaiyan. L'incident s'était produit le 4 août 2020, dans la région de Kermanshah (ouest).

L'Iran serait le deuxième pays au monde après la Chine à recourir à la peine capitale. En 2020, 246 personnes y ont été exécutées, selon l'ONG de défense des droits humains Amnesty International.
Partager…

Données techniques

ID11403
Type de document (code)depeche
TitreUn garde forestier condamné à mort pour le meurtre d'un présumé braconnier
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 janvier 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosIran