Plan du site

Les 81 exécutions, démonstration d'un « régime autocratique »

dépêche de presse du 15 mars 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Arabie Saoudite
(Beyrouth) L'exécution de 81 hommes en une seule journée en Arabie saoudite est une « démonstration brutale de son régime autocratique », a dénoncé mardi l'ONG Human Rights Watch (HRW), soulignant qu'il était « hautement improbable » que ces personnes aient bénéficié d'un procès équitable.

Plus de la moitié des hommes exécutés samedi appartenaient à la minorité chiite « qui subit depuis longtemps une discrimination et une violence systémiques de la part du gouvernement », a affirmé HRW dans un communiqué.

Il s'agit du nombre d'exécutions le plus important annoncé en une seule journée dans le pays, qui compte parmi ceux recourant le plus à la peine de mort dans le monde. Il dépasse le total de 69 exécutions en 2021 dans le royaume.

« L'exécution en masse de 81 hommes par l'Arabie saoudite ce weekend est une démonstration brutale de son régime autocratique et d'un système judiciaire qui met sérieusement en doute l'équité de leurs procès et de leurs condamnations », a déclaré Michael Page, directeur adjoint de HRW pour le Moyen-Orient.

« L'insensibilité choquante de leur traitement est aggravée par le fait que de nombreuses familles ont appris la mort de leurs proches comme le reste d'entre nous, après coup et par les médias », a-t-il ajouté.

« Je me demande sans cesse quelles ont été les dernières paroles de mon frère. A-t-il été enterré selon les rites funéraires chiites ? Ont-ils prié sur son corps ? », a déclaré le frère d'un condamné cité par l'ONG.

Selon Riyad, les hommes exécutés, parmi lesquels figurent sept Yéménites et un Syrien, ont été condamnés pour des crimes liés au « terrorisme » et leurs procès ont été « supervisés par un total de 13 juges ».

Mais pour HRW, « il est hautement improbable qu'aucun de ces hommes ait bénéficié d'un procès équitable », étant donné « les abus généralisés et systémiques du système de justice pénale saoudien ».

« De nombreux chiites saoudiens […] sont dans le couloir de la mort ou ont été exécutés pour des accusations liées à des manifestations et à l'issue de procès manifestement inéquitables », selon la même source.

HRW dit avoir obtenu les décisions de justice pour cinq des hommes chiites qui ont tous déclaré « avoir subi des tortures et de mauvais traitements pendant les interrogatoires et que leurs aveux avaient été extorqués ».

De son côté, l'ONG Amnistie internationale a estimé que l'exécution de 81 personnes en une seule journée montrait « l'urgence d'abolir la peine de mort » en Arabie saoudite.

« Le nombre choquant de morts révèle un manque de transparence dans les cas de peines capitales en Arabie saoudite étant donné que nous savons que le nombre de procès qui aboutissent à des condamnations à mort est beaucoup plus élevé que ce qui est annoncé publiquement », a souligné Lynn Maalouf, directrice adjointe de l'ONG pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord dans un communiqué.

La Haute-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a elle exprimé des inquiétudes quant à de potentielles violations du droit international, voire des crimes de guerre.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID11452
Type de document (code)depeche
TitreLes 81 exécutions, démonstration d'un « régime autocratique »
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 mars 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Arabie Saoudite exécute 81 personnes en un jour
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU
Condamnés
Mots-clefsONG + procès + réactions internationales + torture
ZonegéosArabie Saoudite