Plan du site

Nouvelles exécutions, 100 depuis le début de l'année

dépêche de presse du 17 mars 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
L'Arabie saoudite a exécuté jeudi quatre condamnés à mort, malgré de récentes critiques internationales, portant à 100 le nombre total d'exécutions dans le royaume depuis début 2022, un bilan déjà supérieur à celui de l'ensemble de l'année précédente.

La riche monarchie du Golfe, un des pays pratiquant le plus la peine capitale, est régulièrement pointée du doigt par les ONG qui l'accusent de violer les droits humains et d'avoir un système judiciaire défaillant.

Deux ressortissants indonésiens et deux citoyens saoudiens, condamnés dans des affaires distinctes de meurtre ou de viol, ont été exécutés jeudi, a annoncé le ministère de l'Intérieur, cité par l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

Trois autres détenus ont été exécutés la veille et samedi, l'Arabie saoudite a exécuté 81 personnes accusées de terrorisme, un record pour une seule journée.

Au total, 100 personnes ont été exécutées dans le pays depuis le début de l'année, contre 69 pour l'ensemble de 2021, selon un décompte de l'AFP. L'homicide, le viol, les attaques à main armée, la sorcellerie, l'adultère, la sodomie, l'homosexualité et l'apostasie sont passibles de la peine capitale dans le pays.

La Haute-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a appelé lundi Riyad à mettre fin aux exécutions et à déclarer un moratoire sur la peine de mort. De son côté, l'organisation de défense des droits humains Human Rights Watch avait dénoncé une "démonstration brutale" du "régime autocratique" saoudien.

En visite en Arabie saoudite mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a pour sa part "soulevé les inquiétudes du Royaume-Uni concernant les droits humains", selon un communiqué de ses services.

Depuis que Mohammad ben Salmane est devenu prince héritier en 2017, le pouvoir saoudien a considérablement renforcé la répression contre la société civile, que ce soit des opposants politiques ou des militants féministes.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID11453
Type de document (code)depeche
TitreNouvelles exécutions, 100 depuis le début de l'année
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 mars 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Arabie Saoudite exécute 81 personnes en un jour
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + ONG + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Indonésie