Plan du site

Pour les députés, les sanctions contre la Russie doivent s'appliquer au Bélarus

communiqué de presse du 19 mai 2022 - Union européenne
peine de mort / Bélarus (Biélorussie)
Thème :
Communiqué de presse - SESSION PLÉNIÈRE

- Le Bélarus et la Russie sont tous les deux responsables de la guerre en Ukraine
- La répression du régime bélarusse sur les syndicats et l'opposition doit cesser
- Les députés appellent le Bélarus à abolir sans attendre la peine de mort
- Il faut renforcer la coopération de l'UE avec les forces démocratiques du Bélarus

Les députés ont fermement condamné le soutien fourni par le régime bélarusse du dictateur Aliaksandr Loukachenka à la guerre arbitraire de la Russie contre l'Ukraine.

Dans une résolution adoptée jeudi à main levée, le Parlement a condamné avec fermenté le rôle du régime bélarusse dans la guerre illégale de la Russie contre l'Ukraine. Parmi les mesures de soutien prises par les autorités du Bélarus envers le Kremlin figurent non seulement un référendum rétablissant le statut nucléaire du pays, mais aussi l'autorisation octroyée par le Bélarus aux troupes et armements russes de traverser son territoire, d'utiliser son espace aérien, de se ravitailler et de stocker des munitions.

Par conséquent, les députés estiment que le régime bélarusse se rend complice des attaques contre l'Ukraine et qu'il doit supporter toutes les conséquences juridiques qui découlent du droit international.

De plus, ils soulignent le rôle accru du Kremlin au Bélarus, notamment son influence sur le plan financier, dont ils indiquent qu'elle soulève de grands doutes concernant la capacité du régime de Lukashenka à prendre des décisions souveraines.

Les sanctions contre la Russie doivent s'appliquer au Bélarus

Le Parlement salue la proposition de la Commission européenne de mettre en place un sixième paquet de sanctions contre la Russie et le Bélarus. Ils appellent ainsi les pays de l'UE et le Conseil à s'assurer de l'application complète et rapide de ce nouveau train de mesures punitives. Toutes les sanctions imposées à la Russie doivent s'appliquer de façon tout à fait similaire au Bélarus et elles doivent être mises en œuvre de manière appropriée, avancent les députés, "notamment pour ce qui concerne toutes les futures sanctions".

La résolution souligne également la nécessiter de mener une enquête minutieuse sur les crimes commis par Aliaksandr Loukachenka contre la population bélarusse. Le texte appelle les États membres à appliquer activement le principe de compétence universelle et à préparer des procédures judiciaires contre les fonctionnaires bélarusses responsables ou complices de violences et de répression, y compris M. Loukachenka.

Mettre un terme à la répression contre les syndicats et l'opposition politique

La résolution condamne fermement les arrestations et détentions récentes des leaders syndicaux par les autorités bélarusses. Il s'agit là d'une attaque des droits humains et des droits fondamentaux entérinés dans diverses conventions internationales. De ce fait, toutes les personnes arrêtées doivent être libérées dans les plus brefs délais et bénéficier d'un accès à des mécanismes de justice indépendants.

Le Parlement a aussi remis en cause les modifications récemment apportées au Code pénal du pays, élargissant l'application de la peine de mort aux "tentatives d'actes terroristes". D'après les députés, cette modification profite au régime, dans la mesure où les autorités bélarusses peuvent en faire usage facilement contre les opposants politiques. Dans ce cadre, les législateurs rappellent que de nombreux prisonniers politiques ont été inculpés ou ont déjà été condamnés à de longues peines d'emprisonnement en vertu des dispositions liées au terrorisme. Par ailleurs, ils exhortent le Bélarus à abolir sans attendre la peine de mort.

Enfin, les députés appuient la nécessité de renforcer la coopération de l'UE avec les forces démocratiques du Bélarus, notamment en organisant des sommets de façon régulière et en fournissant des aides financières solides.
Partager…

Données techniques

ID11550
Type de document (code)communique
TitrePour les députés, les sanctions contre la Russie doivent s'appliquer au Bélarus
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 mai 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsaugmentation du champ d'application pdm + terrorisme
ZonegéosBélarus (Biélorussie)