Plan du site

Un soldat condamné à la peine de mort pour avoir tué un civil

dépêche de presse du 4 janvier 2006 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Ouganda
OUGANDA - La Cour martiale ougandaise a condamné à la peine de mort un soldat qui avait tué un élève du camp de déplacés intérieurs de Lalogi dans le nord de l'Ouganda le 26 décembre 2005.

Le porte-parole de l'armée, le lieutenant Chris Magezi a fait savoir à l'Agence Xinhua par téléphone mercredi que la cour, composée de 11 membres, avait condamné le 2 janvier 2005 Joel Lubangakene, 18 ans, après le jugement qui a eu lieu dans le camp.

La victime de Lubangakene était Samuel Ojok Ojara, 18 ans, élève de l'école primaire d'Aket-ket. La mort du jeune homme a provoqué des émeutes, et des habitants locaux ont attaqué les casernes, demandant le lynchage de Lubangakene. Trois personnes ont trouvé la mort dans ces incidents.

Joel Lubangakene, membre des troupes auxiliaires attachées au bataillon Charlie basé à Acet, a affirmé qu'il avait tiré sur Samuel Ojok Ojara en obéissant aux ordres de son commandant.

Joel Lubangakene était représenté par le lieutenant Moses Emitu, qui a plaidé pour l'acquittement, expliquant que le soldat n'avait pas désobéi aux ordres.

Cependant, la cour était d'accord avec le plaignant, le capitaine Benon Agaba, sur le fait que les soldats devaient faire la différence entre des ordres légaux et illégaux.
Partager…

Données techniques

ID1665
Type de document (code)depeche
TitreUn soldat condamné à la peine de mort pour avoir tué un civil
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication4 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + juridictions militaires
ZonegéosOuganda