Plan du site

Un Rwandais coupable du massacre de touristes en Ouganda en 1999

dépêche de presse du 9 janvier 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Kampala - Un ancien rebelle hutu rwandais, jugé pour l'assassinat de huit touristes étrangers et d'un gardien ougandais dans un parc national en Ouganda en 1999, a été reconnu coupable lundi par la Haute cour de justice de Kampala, a-t-on appris de source judiciaire.

L'accusé encourt la peine de mort. Le verdict sera annoncé vendredi.

Selon le juge de la Haute Cour de justice de Kampala, John Bosco Katutsi, l'accusé, Jean-Paul Bizimana, 31 ans, faisait partie d'un groupe de rebelles ayant revendiqué l'assassinat des touristes.

«Chaque membre du groupe est coupable d'assassinat», a déclaré M. Katutsi. Donc, «l'accusé est reconnu coupable», a-t-il ajouté.

M. Bizimana, qui a été arrêté et inculpé du meurtre des neuf personnes il y a plus d'un an, a nié toute participation au massacre.

Parmi les personnes tuées figurent quatre Britanniques, deux Américains, deux Néo-zélandais et un gardien ougandais du parc.

Selon le procureur de la République, M. Bizimana et d'autres suspects toujours en fuite étaient à la tête d'un groupe d'une centaine de membres de la milice interahamwe qui a kidnappé 14 touristes lors d'un safari dans le Parc national de Bwindi, dans le sud-ouest de l'Ouganda, le 1er mars 1999.

Les Interahamwe ont participé au génocide de 1994 au Rwanda, qui a fait, selon l'ONU, environ 800 000 morts, essentiellement de la minorité tutsie.

Après avoir libéré six touristes, dont une diplomate française, le groupe avait utilisé des machettes et des objets contondants pour tuer les huit touristes restants.

Dans un message adressé aux autorités et confié à l'une des touristes libérés, la diplomate française Anne Peltier, le groupe avait expliqué avoir tué les voyageurs en raison du soutien des Américains et des Britanniques au gouvernement rwandais, dominé par la minorité tutsie.

Trois autres suspects rwandais, Leonidas Bimenyiamana, Francois Karake et Gregoire Nyaminami ont été arrêtés au Rwanda en mars 2003 et extradés aux États-Unis pour être jugés pour les meurtres des deux touristes américains.
Partager…

Données techniques

ID1697
Type de document (code)depeche
TitreUn Rwandais coupable du massacre de touristes en Ouganda en 1999
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprocès + ressortissant étranger
ZonegéosOuganda + Rwanda