Plan du site

Londres demande à Islamabad la grâce d'un condamné à mort britannique

dépêche de presse du 18 mai 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Islamabad - La ministre britannique des Affaires étrangères Margaret Beckett a demandé au président pakistanais Pervez Musharraf de surseoir à l'éxécution, prévue le mois prochain, d'un Britannique d'origine pakistanaise, ont indiqué jeudi des responsables pakistanais et britanniques.

Mirza Tahir Hussain, de Leeds (nord de l'Angleterre), qui dispose de la double nationalité britannique et pakistanaise, a été condamné à mort pour le meurtre d'un chauffeur de taxi au Pakistan en 1988.

Après de longues procédures et plusieurs rebondissements judiciaires, Hussain, 36 ans le mois prochain et en prison depuis 18 ans, devrait connaître la date de son exécution par pendaison le 1er juin.

«La ministre a écrit au président Musharraf pour lui demander d'envisager de commuer sa peine de mort en une peine de prison appropriée», a indiqué à l'AFP un responsable britannique à Islamabad.

«La lettre a été officiellement remise aujourd'hui au gouvernement pakistanais», a-t-il ajouté en requérant l'anonymat.

Cet appel «exceptionnel» au général Musharraf est basé sur des considérations humanitaires, compte tenu de la sévérité de la condamnation et du temps déjà passé en prison par Hussain.

La lettre rappelle également la position de principe du Royaume-Uni contre la peine de mort et l'intérêt particulier porté à cette affaire par le premier ministre Tony Blair, a souligné ce responsable.

D'autres parlementaires britanniques, parmi lesquels le secrétaire au Développement international, Hilary Benn, député de la circonscription du condamné, ont également envoyé une lettre similaire aux autorités pakistanaises.

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a confirmé la réception de la requête britannique, mais souligné que le processus judiciaire suivait son cours: «la sentence a été rendue par la plus haute cour pakistanaise», a rappelé la porte-parole du ministère Tasnim Aslam.

«La date de l'exécution doit être annoncée le 1er juin», a indiqué à l'AFP Mohammad Arash, directeur adjoint de la prison Adiala de Rawalpindi, la ville-jumelle d'Islamabad, où Mirza Tahir Hussain est incarcéré.
Partager…

Données techniques

ID1864
Type de document (code)depeche
TitreLondres demande à Islamabad la grâce d'un condamné à mort britannique
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 mai 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsressortissant étranger
ZonegéosPakistan + Royaume Uni