Plan du site

Yémen/cadre français tué: peine de mort

dépêche de presse du 17 janvier 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Yémen
Un tribunal yéménite a condamné aujourd'hui à 10 ans de prison par contumace l'imam radical Anwar al-Aulaqi, recherché par les Etats-Unis, et a condamné à mort le meurtrier du Français Jacques Spagnolo.

Hicham Assem, qui a comparu devant le tribunal, a été reconnu coupable du meurtre le 6 octobre de Jacques Spagnolo, contractant de la société française Spie auprès du groupe énergétique autrichien OMV, qui avait été abattu au siège du groupe près de Sanaa. Il a été condamné à mort.

Anwar al-Aulaqi a été condammné par contumace à dix ans de prison pour notamment "appartenance à une bande armée" et "incitation à tuer des étrangers". Un autre membre de sa famille, également jugé par contumace, Othman Aulaqi, a été condamné pour les mêmes chefs d'inculpation à huit ans de prison. Aulaqi, qui serait réfugié dans une zone tribale du Yémen, est placé par Washington sur sa liste des cibles à éliminer.
Partager…

Données techniques

ID4905
Type de document (code)depeche
TitreYémen/cadre français tué: peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 janvier 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosYémen