Plan du site

Etats-Unis : 2% des comtés responsables de la majorité des exécutions

dépêche de presse du 3 octobre 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Etats-Unis
(Agence France-Presse) Washington
Seuls 2% des comtés américains sont responsables de la majorité des exécutions aux États-Unis, depuis le rétablissement de la peine de mort dans le pays en 1976, selon un nouveau rapport du Centre d'information sur la peine capitale (DPIC).

Les comtés, plus de 3000 subdivisions administratives au sein des 50 États américains, sont également 2% à prononcer la majorité des condamnations à mort du pays et en conséquence à peupler 56% des couloirs de la mort aux États-Unis.

Quelque «85% des comtés américains n'ont pas eu une seule affaire ayant conduit à une exécution en 45 ans», a déclaré Richard Dieter, directeur du DPIC, dans son rapport publié mercredi. «Plus de la moitié (52%) des exécutions depuis 1976 ont eu lieu dans 2% des comtés américains».

Parmi les dix comtés qui exécutent le plus, on trouve sans surprise sept comtés du Texas (sud), deux de l'Oklahoma voisin et un du Missouri (centre).

Au Texas, l'Etat américain qui détient le record de mises à mort, quatre comtés sont responsables de la moitié des plus de 500 exécutions dénombrées dans l'Etat depuis 1976. Il s'agit des comtés de Harris, Dallas, Tarrant et Bexar, qui représentent 34% de la population du Texas, selon le rapport.

Le Texas est à lui seul responsable de plus du tiers des exécutions du pays, et près de la moitié cette année avec 13 exécutions sur les 28 recensées jusqu'ici en 2013.

«Les condamnations à mort dépendent plus du comté que de la gravité du crime», ajoute M. Dieter. Au Texas, Houston a par exemple 15% plus de meurtres que San Antonio, mais 430% plus de condamnés à mort.

Près de 82% des exécutions américaines ont lieu dans le grand sud du pays, moins de 1% dans le nord-est, selon l'étude du DPIC.

Sur les 3.125 condamnés enfermés dans le couloir de la mort au 1er janvier 2013, c'est le comté de Los Angeles, en Californie (ouest), qui en détient le plus grand nombre, devant le comté texan de Harris. Cela est principalement dû au fait que la Californie continue de condamner à mort, mais n'a plus exécuté depuis 2006, avec 13 exécutions depuis 1976.

Autre record, celui de la Louisiane (sud), dont quatre condamnés à mort ont été innocentés et libérés en raison d'irrégularités du parquet, précise encore le rapport.
Partager…

Données techniques

ID7011
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis : 2% des comtés responsables de la majorité des exécutions
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 octobre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + exécution + ONG + rapport
ZonegéosEtats-Unis