Plan du site

Nigeria : un Etat nigérian institue la peine de mort pour les ravisseurs

dépêche de presse du 19 octobre 2013 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Nigéria
BENIN (Nigeria), 19 octobre (Xinhua) -- L'Etat nigérian d'Edo a introduit la peine de mort pour toute personne déclarée coupable d'enlèvement dans cet Etat du sud.

Cette modification de la Loi sur l'interdiction des enlèvements de 2009, prévoit également la peine de mort pour les complices des ravisseurs, a déclaré le gouverneur Adams Oshiomhole aux journalistes vendredi, après avoir signé le projet de loi dans la ville de Benin, la capitale de l'Etat.

"La loi a été signée de bonne foi; le gouvernement a la volonté de l'appliquer en totalité, aucun groupe de travail spécial ou tribunal ne sera formé pour défendre les contrevenants", a précisé M. Oshiomhole.

Bien qu'il y avait déjà suffisamment de lois prévoyant des mesures punitives suite à diverses infractions, l'application de ces lois constituait un réel défi, a-t-il souligné.

Il a fait part des inquiétudes du gouvernement face à la vague d'enlèvements dans l'Etat, et de sa désolation par rapport à la douleur infligée aux victimes d'enlèvements et leurs familles.

Les enlèvements sont fréquents au Nigeria. Plus de 300 ressortissants étrangers ont été enlevés dans la région du delta du Niger depuis 2006. La plupart des otages ont été libérés indemnes suite au paiement d'une rançon.
Partager…

Données techniques

ID7062
Type de document (code)depeche
TitreNigeria : un Etat nigérian institue la peine de mort pour les ravisseurs
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 octobre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsaugmentation du champ d'application pdm + législation
ZonegéosNigéria