Plan du site

La Suède accorde la nationalité suédoise à un scientifique condamné à mort en Iran

ACTU du 17 février 2018
Pays :
Le ministère suédois des Affaires étrangères indique que Ahmadreza Djalali a été naturalisé en Suède.

Médecin et professeur d'université, Ahmadreza Djalali résidait en Suède au moment de son arrestation pour espionnage. De nombreuses réactions internationales ont fait suite à sa condamnation à mort, notamment dans les pays où il a enseigné (Belgique, Italie et Suède).
Partager…

Données techniques

ID9787
Type de document (code)actu
TitreLa Suède accorde la nationalité suédoise à un scientifique condamné à mort en Iran
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 février 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Iran a reporté l'exécution d'un universitaire irano-suédois, selon sa femme, L'Italie "préoccupée" par la condamnation à mort d'un universitaire, Des étudiants de la VUB réclament la libération du professeur Djalali condamné à mort, La Belgique demande à l'Iran de ne pas exécuter le médecin Ahmadreza Djalali, professeur de la VUB condamné à la peine capitale, Universitaire irano-suédois condamné à mort : l'Iran rejette "toute ingérence", Amnesty demande de faire pression sur l'Iran pour savoir où se trouve Djalali, Un professeur de la VUB condamné à la peine capitale en Iran - en prison depuis deux ans, Ahmadreza Djalali est très amaigri et méconnaissable, L'Iran reproche à la Suède d'avoir naturalisé un espion Iranien, Un scientifique condamné à mort en Iran, naturalisé en Suède, Un professeur de la VUB, condamné à la peine capitale en Iran, obtient la nationalité suédoise
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésAhmadreza Djalali
Mots-clefsespionnage + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosIran + Suède