Plan du site

[position de la France] Exécution de Mme Zahra Bahrami

communiqué de presse du 1 février 2011 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Pays :
La France condamne avec fermeté l'exécution en Iran de Mme Zahra Bahrami, ressortissante irano-néerlandaise. C'est la première fois qu'un ressortissant européen est condamné à mort et exécuté en Iran. Cette exécution constitue une aggravation très préoccupante de la répression organisée par le régime iranien, qui n'a pas respecté les règles qui lui incombent au regard de la Convention de Vienne de 1963 sur les relations consulaires.

La France exprime sa solidarité et sa sympathie aux Pays-Bas et les assure de son plein soutien. Elle adresse ses condoléances à la famille de Mme Bahrami.

La France appelle l'Iran à respecter ses obligations internationales et à renoncer aux exécutions capitales qui se multiplient de façon inquiétante et ont conduit à la pendaison de près d'une centaine de condamnés à mort depuis le début de l'année.

La France rappelle son opposition constante à la peine de mort, partout dans le monde et en toutes circonstances.
Partager…

Données techniques

ID4944
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Exécution de Mme Zahra Bahrami
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 février 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parentsRéactions internationales suite à l'exécution en Iran d'une femme Irano-néerlandaise
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
Condamnés
Mots-clefsConvention de Vienne + exécution + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosFrance + Iran + Pays-Bas