Plan du site

Journée mondiale contre la peine de mort : 58 Etats l'appliquent encore (Fabius)

dépêche de presse du 10 octobre 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
AFP, 10 octobre - Cinquante-huit Etats appliquent encore la peine de mort, déplorent le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et la parlementaire marocaine Khadija Rouissi, dans une tribune publiée jeudi.

"Au cours des dernières décennies, la peine de mort a reculé. Deux tiers des Etats de la planète l'ont abolie ou ont adopté un moratoire mais des chiffres accablants demeurent", ajoutent-ils, dans cette tribune publiée par le Huffington Post à l'occasion de la 11e journée mondiale contre la peine de mort.

Selon le Quai d'Orsay, 58 Etats ont procédé à des exécutions au cours des dix dernières années, et depuis 2011 29 Etats ont appliqué cette sentence.

Soulignant le "rôle capital" des parlementaires pour faire avancer l'abolition de la peine de mort qui est "un échec de la justice", M. Fabius et Mme Rouissi, vice-présidente de la Chambre des représentants marocaine et coordinatrice du Réseau des parlementaires contre la peine de mort au Maroc (RPCPM) ont participé jeudi matin à un séminaire, à l'initiative du Parlement français et de l'association Ensemble contre la peine de mort, réunissant une centaine de parlementaires et responsables d'associations d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. "Ils ont en commun une aspiration à la réforme dans une région où la société civile montre une vitalité nouvelle qui dynamise le débat public. Parmi les valeurs qui unissent les deux rives de la Méditerranée figure le respect de la dignité humaine dont l'abolition de la peine de mort est indissociable", ont souligné M. Fabius et Mme Rouissi.

Quarante-deux personnes condamnées à mort pour terrorisme ont été exécutées en Irak au cours de la semaine écoulée et depuis le début de l'année 132 condamnés à mort y ont été exécutés. L'augmentation du nombre d'exécutions dans ce pays a été dénoncée par les Nations unies et des ONG dont Amnesty International.

A l'occasion de la journée mondiale contre la peine de mort, la France a réaffirmé "son engagement déterminé et constant en faveur de l'abolition universelle de ce châtiment cruel et inhumain", a souligné le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay Vincent Floréani. La France et d'autres Etats du Conseil de l'Europe ont en outre lancé un appel à l'abolition universelle de la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID7050
Type de document (code)depeche
TitreJournée mondiale contre la peine de mort : 58 Etats l'appliquent encore (Fabius)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 octobre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscampagne contre la peine de mort + journée mondiale contre la peine de mort + parlement + réactions internationales
ZonegéosFrance + Irak + Maroc