Plan du site

La peine de mort en vigueur en Turquie mais aucune exécution en 15 ans

dépêche de presse du 29 juin 1999 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
ANKARA - Quarante-sept personnes attendent dans le couloir de la mort en Turquie, où aucun condamné à la peine capitale n'a été exécuté depuis octobre 1984 car le parlement a évité de ratifier les sentences et instauré un moratoire de facto.

Selon la commission parlementaire de la justice, qui est saisie une fois la condamnation confirmée par la Cour de cassation, 36 dossiers sont en attente, concernant 47 condamnés --certains dossiers portent sur plusieurs condamnés.

La commission ne les a pas soumis pour ratification à l'assemblée plénière.

Les frères Arif et Semdin Sakik, ce dernier ancien bras droit du chef rebelle kurde Abdullah Ocalan, condamnés à mort le mois dernier, ne sont pas compris dans cette statistique car la Cour de cassation ne s'est pas encore prononcée.

Les derniers pendus ont été deux militants d'extrême gauche, Hidir Aslan et Ilyas Has, en octobre 1984.

Entre la fondation de la République turque en 1923 et jusqu'en 1984, plus de 400 condamnés à mort ont été exécutés, dont le Premier ministre Adnan Menderes avec deux de ses ministres, en 1961 sur l'île d'Imrali où Abdullah Ocalan est détenu depuis son arrestation mi-février et a été condamné à mort mardi.

La Turquie, membre du Conseil de l'Europe, n'a pas signé son protocole sur l'abolition de la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID732
Type de document (code)depeche
TitreLa peine de mort en vigueur en Turquie mais aucune exécution en 15 ans
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 juin 1999
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnation à mort d'Abdullah Ocalan en Turquie
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosTurquie