Plan du site

Déclaration de la Haute Représentante/Vice-présidente Mme Federica Mogherini sur l'annonce d'exécutions capitales en Indonésie

déclaration du 15 janvier 2015 - Union européenne
Thème :
Bruxelles, 15/01/2015

L'annonce de l'exécution de six prisonniers, dont un ressortissant néerlandais, détenus dans le couloir de la mort en Indonésie pour des délits liés aux stupéfiants, est profondément regrettable. Il s'agirait de la deuxième série d'exécutions depuis novembre 2013.

L'UE est opposée à la peine de mort quelles que soient les circonstances et sans exception, et elle n'a cessé de réclamer son abolition universelle.

La peine de mort constitue une sanction cruelle et inhumaine qui n'a aucun effet dissuasif et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines. L'Union européenne demande aux autorités indonésiennes de suspendre toutes les exécutions prévues et d'envisager l'instauration d'un moratoire sur le recours à la peine capitale, premier pas vers son abolition définitive.
Partager…

Données techniques

ID8171
Type de document (code)
TitreDéclaration de la Haute Représentante/Vice-présidente Mme Federica Mogherini sur l'annonce d'exécutions capitales en Indonésie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 janvier 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + exécution + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosBrésil + Indonésie + Malawi + Nigéria + Pays-Bas + Vietnam