Plan du site

Procès du sida: Bruxelles "extrêmement préoccupée" par la condamnation à mort

dépêche de presse du 6 mai 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Thème :
La Commission européenne s'est déclarée jeudi "extrêmement préoccupée" par la décision de la justice libyenne de condamner à mort six Bulgares et un Palestinien accusés d'avoir infecté volontairement des centaines d'enfants du virus du sida dans un hôpital pédiatrique.

"La Commission est extrêmement préoccupée et profondément déçue" à la suite du verdict prononcé par un tribunal libyen à Benghazi (nord) qui a condamné à mort jeudi six Bulgares et un Palestinien reconnus coupables d'avoir propagé le sida dans un hôpital pédiatrique, tout en acquittant neuf Libyens, après quatre ans de procès, a déclaré un porte-parole de la Commission, Gerassimos Thomas.

Les accusés ont été reconnus coupables d'avoir infecté avec le virus HIV quelque 400 enfants.

Tout en exprimant "sa solidarité" avec les familles des victimes libyennes, le porte-parole a réaffirmé que la Commission européenne était "totalement opposée à la peine de mort".

Il a précisé que la position de la Commission avait été communiquée directement aux autorités libyennes jeudi matin à Dublin, en marge de la réunion "Euromed" entre les pays de l'UE et ses dix partenaires des rives sud de la Méditerranée, dont la Libye.

"L'UE a de manière répétée exprimé ses sérieuses préoccupations quant à la conduite de l'enquête, au traitement infligé aux accusés et aux délais dans la procédure pour arriver à une conclusion" au procès, a souligné le porte-parole, en parlant aussi "de l'absence de preuves irréfutables".

A Sofia, la radio bulgare a annoncé le verdict en affirmant que les condamnés, deux médecins, l'un bulgare et l'autre palestinien, et cinq infirmières bulgares, avaient l'intention de faire appel.

Les sept condamnés sont détenus depuis cinq ans en Libye. Ils sont accusés d'avoir injecté des produits sanguins contaminés à l'hôpital pédiatrique de Benghazi en 1997-1998 et provoqué la contamination de plus de 400 enfants.

Washington et l'Union européenne avaient demandé un procès équitable.

Le président de la Commission européenne, Romano Prodi, a évoqué la fin prochaine et équitable de ce procès parmi les conditions à l'avancement de la Libye dans ses négociations avec l'UE, lors de la visite à Bruxelles fin avril du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. La Bulgarie doit en principe devenir membre de l'Union européenne en 2007.
Partager…

Données techniques

ID901
Type de document (code)depeche
TitreProcès du sida: Bruxelles "extrêmement préoccupée" par la condamnation à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 mai 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + ressortissant étranger
ZonegéosBulgarie + Libye + Palestine