Plan du site

Grèce : les 8 militaires turcs obtiennent un délai dans l'examen de leur demande d'asile

dépêche de presse du 27 juillet 2016 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Les huit militaires turcs qui avaient fui en Grèce après le putsch manqué du 15 juillet, ont obtenu le report de leur entretien prévu mercredi au service d'asile grec, afin de "mieux se préparer", a annoncé à l'AFP leur avocat.

"Comte tenu de la situation très volatile en Turquie, les huit militaires souhaitent attendre et mieux se préparer (...) ils ont peur pour leur vie", a expliqué Me Vassilis Terzidis. Les huit hommes sont désormais convoqués pour le 19 août. Une première décision sur leur demande d'asile était initialement attendue début août mais après ce report, cette décision "sera retardée", selon l'avocat.

Me Terzidis a invoqué "la condamnation récente par Amnesty International des tortures" et des violations des droits de l'Homme en Turquie, ainsi que le possible rétablissement de la peine de mort.
Car si la peine de la mort est finalement rétablie en Turquie, comme l'avait récemment évoqué le président turc Recep Tayyip Erdogan, "cela sera encore un argument en leur faveur pour la protection internationale qu'ils demandent", souligne Me Terzidis.
L'évocation d'un rétablissement de la peine de mort en Turquie et l'état d'urgence proclamé dans le pays ont soulevé l'inquiétude et de nombreuses critiques des responsables européens.

Les huit hommes - deux commandants, quatre capitaines et deux sergents - ont demandé l'asile en Grèce après l'atterrissage de leur hélicoptère à Alexandropolis, ville proche de la frontière greco-turque le 16 juillet au matin. Ils avaient été autorisés à atterrir après l'envoi d'un signal de détresse aux autorités grecques. Les militaires turcs affirment qu'ils n'auront pas un procès équitable en Turquie.

La semaine dernière, le tribunal d'Alexandropolis les a condamnés à deux mois de prison avec sursis pour entrée illégale en Grèce et, depuis, ils sont en rétention dans le commissariat du village olympique construit pour les athlètes lors des jeux d'Athènes de 2004 et situé dans la banlieue ouest d'Athènes.

La Turquie, qui les soupçonne d'avoir participé au putsch raté, réclame leur renvoi. Mais cette demande provoque l'embarras en Grèce. Malgré l'amélioration de relations bilatérales ces dernières années, les deux pays voisins se disputent sur certains points de souveraineté en mer Egée, une question historique et à l'origine des tensions.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9038
Type de document (code)depeche
TitreGrèce : les 8 militaires turcs obtiennent un délai dans l'examen de leur demande d'asile
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 juillet 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa Grèce a reçu la demande turque pour l'extradition de huit militaires turcs
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsvolonté de rétablissement
ZonegéosGrèce + Turquie