Plan du site

Paris appelle Brunei à renoncer à la peine capitale

dépêche de presse du 2 avril 2019 - Reuters
PARIS (Reuters) - La France a appelé mardi le sultanat de Brunei à renoncer à introduire la peine de mort pour homosexualité, adultère ou insultes contre le prophète Mahomet, comme le prévoit ce petit Etat d'Asie du Sud-Est s'inspirant de la charia.

"La France est très préoccupée par cette décision contraire aux engagements internationaux pris par le Brunei Darussalam en matière de droits de l'Homme", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay lors d'un point de presse.

Réitérant son opposition à la peine de mort "en tous lieux et toutes circonstances", la France "appelle le Brunei à renoncer à ce projet et à maintenir son moratoire de fait des exécutions capitales depuis 1957", a-t-elle ajouté.

En vertu d'un nouveau code pénal s'appuyant sur la loi islamique, la sodomie, l'adultère et le viol seront passibles de la peine de mort par lapidation ou coups de fouet à partir de mercredi dans le sultanat de Brunei.

Le gouvernement de cet ancien protectorat britannique, peuplé de 400.000 habitants, a réaffirmé samedi qu'il appliquerait la nouvelle législation afin d'"éduquer, respecter et protéger les droits légitimes de tous les individus".

Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a exhorté lundi le sultanat à revenir sur cette décision qui marquerait "un grave retour en arrière pour la protection des droits de l'homme".

Dans une tribune publiée la semaine dernière sur le site Deadline.com, l'acteur américain George Clooney a pour sa part appelé au boycott de plusieurs palaces détenus par Brunei, dont le Plaza Athénée et le Meurice à Paris.
(Simon Carraud, édité par Elizabeth Pineau)
Partager…

Données techniques

ID10444
Type de document (code)depeche
TitreParis appelle Brunei à renoncer à la peine capitale
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 avril 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelle législation issue de la charia à Brunei : lapidation pour homosexualité, adultère...
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français, Reuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefsadultère + augmentation du champ d'application pdm + crime religieux (apostasie, blasphème,...) + homosexualité + réactions internationales
ZonegéosBrunéi Darussalam + France