Plan du site

Vives réactions après l'exécution d'un condamné à mort au Botswana

dépêche de presse du 4 décembre 2019 - Agence de Presse Africaine - APA
Thèmes :
Mooketsi Kgosibodiba
APA-Gaborone (Botswana) - Le Botswana a essuyé de sévères critiques des groupes de la société civile et des diplomates étrangers pour sa décision de continuer à appliquer la peine de mort.

Cela fait suite à l'annonce récente par les autorités pénitentiaires du pays que le condamné à mort, Mooketsi Kgosibodiba a été exécuté.

Le groupe local de défense des droits de l'homme, DITSHWANELO a déclaré avoir noté « avec inquiétude et une grande déception » l'exécution de Kgosibodiba.

« DITSHWANELO reste opposé à la peine de mort et condamne son utilisation comme moyen de punition. Nous réaffirmons que notre gouvernement devrait prendre l'initiative de condamner et non pas d'utiliser lui-même la force », a déclaré la directrice de l'organisation, Alice Mogwe.

La délégation de l'Union européenne au Botswana et les chefs de mission de l'Australie et du Canada ont déclaré, après l'exécution de Kgosibodiba, « qu'ils réaffirment leur ferme opposition à la peine capitale en toutes circonstances ».

« Nous continuons d'appeler le Botswana à lancer un débat public sur le recours à la peine de mort, comme le gouvernement du Botswana l'a déjà accepté lors de l'Examen périodique universel du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies en janvier 2018 », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Les diplomates ont déclaré que leurs pays « sont prêts à partager notre expérience du processus d'abolition de la peine de mort ».

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10753
Type de document (code)depeche
TitreVives réactions après l'exécution d'un condamné à mort au Botswana
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication4 décembre 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution capitale au Botswana
OrganisationsAgence de Presse Africaine - APA (auteur), Union européenne
CondamnésMooketsi Kgosibodiba
Mots-clefsexécution + ONG + réactions internationales
ZonegéosAustralie + Botswana + Canada