Plan du site

Un Américain de 35 ans va être exécuté jeudi pour son rôle dans un quadruple meurtre

dépêche de presse du 17 février 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Oklahoma
Gilbert Postelle
L'État américain de l'Oklahoma s'apprête à exécuter jeudi un homme de 35 ans condamné à la peine capitale pour un quadruple meurtre commis dans le cadre d'une vendetta familiale.

Gilbert Postelle doit recevoir une injection d'un cocktail létal controversé dans le pénitencier de McAlester.

En 2005, il avait participé à un raid meurtrier avec son père, son frère et un quatrième homme. Leur but était de «venger» le père, grièvement blessé dans un accident de moto.

Ils s'étaient rendus au domicile de l'homme qu'ils tenaient -- à tort -- pour responsable de l'accident et avaient tiré une soixantaine de coups de feu. Gilbert Postelle avait lui-même abattu deux personnes qui tentaient de prendre la fuite.

Au total, leur expédition avait fait quatre morts.

Le père, qui avait d'importants troubles mentaux, a été jugé pénalement irresponsable en 2006 et est mort depuis. Le frère a été condamné à la réclusion à perpétuité et le quatrième homme à six ans de prison ferme après avoir coopéré avec les enquêteurs.

Considéré comme l'un des moteurs du crime, Gilbert Postelle a été condamné à la peine capitale.

Après avoir épuisé tous ses recours, il a demandé au Bureau des grâces de l'Oklahoma de recommander au gouverneur de commuer sa sentence.

«Je regrette la douleur que j'ai causée», a-t-il déclaré lors d'une audience en décembre devant cet organe consultatif. Mais «je ne suis plus le garçon de 19 ans que j'étais», a-t-il plaidé.

Il a expliqué avoir grandi dans une famille de drogués, avoir lui-même été dépendant à la méthamphétamine dès ses 13 ans, et avoir été très perturbé par l'accident de son père. Il «était tout pour moi malgré ses défauts».

Il a assuré ne pas avoir de souvenir clair de la journée du crime. «Je ne peux même pas vous dire comment la décision de tuer ces gens a été prise.» «Je comprends que je suis coupable et je l'accepte. Ma vie à l'époque était faite de chaos et de drogues.»

Il n'a pas convaincu les membres du panel et devrait donc être le troisième prisonnier exécuté en 2022 aux États-Unis et le second en Oklahoma.

L'Etat conservateur de l'Ouest a renoué en 2021, après sept ans de pause, avec les exécutions en utilisant un protocole de trois substances soupçonné de causer des souffrances illégales aux condamnés. Fin octobre, un condamné avait été secoué par des convulsions et avait vomi à de multiples reprises avant de s'éteindre.
Partager…

Données techniques

ID11435
Type de document (code)depeche
TitreUn Américain de 35 ans va être exécuté jeudi pour son rôle dans un quadruple meurtre
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 février 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsUn Américain de 35 ans exécuté pour son rôle dans un quadruple meurtre
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésGilbert Postelle
Mots-clefs
ZonegéosEtats-Unis + Oklahoma