Plan du site

Un condamné à mort exécuté malgré les doutes sur sa santé mentale

dépêche de presse du 20 octobre 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Oklahoma
Benjamin Cole
(Washington) Un condamné à mort a été exécuté jeudi dans l'État américain de l'Oklahoma en dépit de doutes sur sa santé mentale.

Benjamin Cole, 57 ans, a reçu une injection létale dans le pénitencier de McAlester, dans le centre des États-Unis, selon les autorités pénitentiaires.

Il avait été condamné à la peine capitale en 2004 pour le meurtre de sa fille âgée de neuf mois. Selon les procureurs, il l'a tuée pour la faire taire avant de reprendre une partie de jeux vidéo.

Selon ses avocats, il souffre depuis longtemps « de schizophrénie paranoïaque » et de lésions au cerveau. Son état s'est détérioré ces dernières années et il vivait avant son exécution « dans un état quasi catatonique », sans se laver, marcher ou communiquer, avaient-ils expliqué récemment.

Or, la Cour suprême des États-Unis a interdit d'exécuter les condamnés qui ne comprennent pas de quoi ils sont punis.

À l'approche de la date prévue pour son exécution, les défenseurs de M. Cole ont donc multiplié, en vain, les recours pour tenter de le sauver.

Les autorités de l'Oklahoma ont répliqué qu'un médecin l'avait jugé apte à être exécuté.

Le condamné, un « juif messianique », avait « l'intelligence pour parler » mais se taisait avec ses avocats parce qu'ils ne comprenaient pas « son extrême religiosité », avaient-elles notamment écrit à la Cour suprême, qui comme les autres tribunaux a refusé de lui offrir un répit.

Lors de son exécution, Benjamin Cole a prié à haute voix de manière peu intelligible, selon les journalistes locaux qui ont servi de témoins. « Jésus est mon maître et sauveur, Choisissez Jésus… Son jour va arriver. Je pardonne à tous ceux à qui j'ai fait du mal », a-t-il notamment bafouillé.

Il s'agit de la 12e exécution cette année aux États-Unis et de la quatrième dans l'État de l'Oklahoma qui, après une pause liée à des doutes sur la légalité de son protocole d'injection, a prévu de nombreuses exécutions dans les mois à venir.
Partager…

Données techniques

ID11595
Type de document (code)depeche
TitreUn condamné à mort exécuté malgré les doutes sur sa santé mentale
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 octobre 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésBenjamin Cole
Mots-clefsdéficient + exécution
ZonegéosEtats-Unis + Oklahoma