Plan du site

Arabie: un Yéménite décapité et crucifié

dépêche de presse du 27 mars 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
Un Yéménite, reconnu coupable d'avoir violé et tué un Pakistanais, a été décapité au sabre et crucifié mercredi dans le sud de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.

Le Yéménite, Mohammed Hussein, s'est rendu coupable d'avoir violé et tué un ressortissant pakistanais, Patcheh Said Khan. Il a été condamné également pour une série d'attaques et de vols, selon un communiqué du ministère.

L'exécution a eu lieu dans la ville sudiste de Jizan.

La charia prévoit la crucifixion des auteurs de crimes graves.

Sa décapitation porte à 28 le nombre de personnes exécutées en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.
En 2012, 76 personnes ont été décapitées dans le royaume, faisant de l'Arabie l'un des rares pays au monde à exécuter autant de condamnés à mort.

Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, qui applique de manière stricte la charia (loi islamique).
Partager…

Données techniques

ID6792
Type de document (code)depeche
TitreArabie: un Yéménite décapité et crucifié
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 mars 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Yémen