Plan du site

Jihadistes français arrêtés en Irak: Paris interviendra en cas de condamnation à mort, dit Macron

dépêche de presse du 16 avril 2018 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Emmanuel Macron a affirmé dimanche que la France demanderait, en cas de condamnation à mort de jihadistes français jugés en Irak, que cette peine soit "commuée" en emprisonnement.

"Nous demanderons, comme nous le faisons à chaque fois, que cette peine soit commuée dans une peine qui est conforme à ce que défend la France, c'est-à-dire en particulier une peine de prison", a promis le chef de l'Etat dans une interview à BFMTV, RMC et Mediapart.

La Française Mélina Boughedir, accusée d'être une jihadiste du groupe Etat islamique, est actuellement emprisonnée en Irak, après avoir été arrêtée durant l'été 2017 à Mossoul avec ses quatre enfants, dont trois ont depuis été rapatriés.

Mélina Boughedir a été condamnée à sept mois de prison pour "entrée illégale" en Irak.

Début avril, six ressortissantes turques ont été condamnées à mort et une septième à la prison à perpétuité. En février, 15 autres Turques avaient été condamnées à la peine capitale.

Avant elles, une Allemande et une Turque avaient été condamnées à mort lors de procès que l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) avait jugé "inéquitables".
Partager…

Données techniques

ID9873
Type de document (code)depeche
TitreJihadistes français arrêtés en Irak: Paris interviendra en cas de condamnation à mort, dit Macron
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication16 avril 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprésident + réactions internationales + ressortissant étranger + terrorisme
ZonegéosFrance + Irak