Peine de mort : Irak

Plan du site

Irak : Pays qui pratique la peine de mort

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

3 juin 2019 — Onze Français et un Tunisien condamnés à mort en neuf jours en Irak

Onze ressortissants français transférés de Syrie ont été condamnés à mort en Irak pour appartenance au groupe Etat islamique (EI).

Trois le dimanche 26 mai (Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou), un le lundi 27 (Mustapha Merzoughi), deux le mardi 28 (Karam El Harchaoui et Brahim Nejara), un le mercredi 29 (Yassine Sakkam), deux le dimanche 2 juin (Fodil Tahar Aouidate et Vianney Ouraghi) et deux le lundi 3 juin (Bilel Kabaoui et Mourad Delhomme).

Un ressortissant tunisien (Mohammed Berriri), également rapatrié de Syrie, a été condamné à mort le 29 mai.
Pays :
Thèmes :
Fodil Tahar Aouidate Mohammed Berriri Mourad Delhomme Kévin Gonot Karam El Harchaoui Bilel Kabaoui Léonard Lopez Salim Machou Mustapha Merzoughi Brahim Nejara Vianney Ouraghi Yassine Sakkam

10 avril 2019 — Rapport d'Amnesty international : "Condamnations à mort et exécutions en 2018"

L'Organisation Non Gouvernementale Amnesty international présente son rapport sur les condamnations à mort et exécutions en 2018, avec une baisse notable du nombre des exécutions :

"Le nombre d'exécutions recensées à travers le monde a diminué de 31 %, atteignant le chiffre le plus faible enregistré depuis au moins 10 ans.
Cependant, une hausse du nombre des exécutions a été enregistrée dans plusieurs pays, notamment au Bélarus, aux États-Unis, au Japon, à Singapour et au Soudan du Sud.
La Thaïlande a repris les exécutions, et le Sri Lanka menaçait de faire de même.
La Chine demeurait le pays ayant le plus massivement procédé à des exécutions, et elle était suivie par l'Iran, l'Arabie saoudite, le Viêt-Nam et l'Irak."

28 juin 2018 — L'Irak exécute à nouveau 13 condamnés à mort

Treize personnes ont été pendues en Irak. Elles avaient été condamnées à mort en vertu de la loi antiterroriste.

Le Premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, venait de demander l'exécution des personnes condamnées à mort pour "terrorisme".

En avril déjà, 13 condamnés à mort avaient été exécutés le même jour.
Pays :
Thème :
Tous les points marquants…

Droit international — Irak

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 15 juin 1994
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 25 janvier 1971 18 février 1969

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Tous les documents…

Les acteurs de l'Europe et la peine de mort dans ce pays (Conseil de l'Europe et Union européenne)

Tous les documents…

D'autres acteurs intervenant sur la peine de mort dans ce pays

Documents officiels — Irak

Historique — Irak

Dans ses derniers rapports annuels sur les "condamnations à mort et exécutions" depuis 2010, Amnesty International a recensé pour l'Irak :
- au moins 291 condamnations à mort en 2011, au moins 81 en 2012, au moins 35 en 2013, au moins 38 en 2014, au moins 89 en 2015, au moins 145 en 2016, au moins 65 en 2017, au moins 271 en 2018 ;
- au moins 1 exécution capitale en 2010, au moins 68 en 2011, au moins 129 en 2012, au moins 169 en 2013, au moins 61 en 2014, au moins 26 en 2015, au moins 88 en 2016, au moins 125 en 2017, au moins 52 en 2018.

Autres pages liées

Pages sur les condamnés (Irak)

Condamnés à mort dans ce pays