Plan du site

Reprise des exécutions dans l'Oklahoma après six ans de suspension : le condamné vomit et convulse

ACTU du 28 octobre 2021
Pays :
peine de mort / Oklahoma
John Marion Grant est exécuté par l'injection de trois produits, sur le même modèle que les deux précédentes exécutions capitales qui s'étaient mal déroulées dans l'Oklahoma, en 2014 et 2015.

Une cour d'appel avait suspendu son exécution la veille suite à un recours sur le cocktail de produits utilisés, dont le midazolam soupçonné de causer d'atroces souffrances, mais la Cour suprême des Etats-Unis l'avait finalement autorisée.
Un journaliste témoin de l'exécution capitale rapporte qu'après l'injection du premier produit le condamné a été pris de convulsions avant de vomir à plusieurs reprises.

L'exécution de John Grant avait été suspendue en janvier 2015 par la Cour suprême des Etats-Unis pour examiner la constitutionnalité de l'utilisation du midazolam dans la procédure d'injection létale. En octobre 2015 la cour d'appel pénale de l'Oklahoma avait à nouveau suspendu son exécution et celles de deux autres condamnés à mort en raison d'une erreur dans l'approvisionnement des produits utilisés pour l'injection létale.
Partager…

Données techniques

ID11366
Type de document (code)actu
TitreReprise des exécutions dans l'Oklahoma après six ans de suspension : le condamné vomit et convulse
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 octobre 2021
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe gouverneur de l'Oklahoma annule l'exécution de Julius Jones, Une exécution prévue malgré les doutes sur la culpabilité du condamné, Un condamné vomit et convulse lors de son exécution aux Etats-Unis, Une exécution avec un cocktail létal controversé en suspens aux Etats-Unis
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésJohn Marion Grant
Mots-clefsexécution + exécution ratée (néanmoins le condamné est exécuté) + méthode d'exécution + produits - injection létale + reprise d'exécution + sursis + sursis de dernière minute
ZonegéosEtats-Unis + Oklahoma