Plan du site

Combattants britanniques condamnés à mort : Londres "gravement préoccupé"

dépêche de presse du 9 juin 2022 - Agence mondiale d'information - AFP
Aiden Aslin Shaun Pinner Brahim Saadoun
Le Royaume-Uni s'est dit jeudi "gravement préoccupé" après l'annonce de la condamnation à mort par les séparatistes pro-russes en Ukraine de deux combattants britanniques qui s'étaient engagés dans les forces ukrainiennes.

"Nous sommes évidemment gravement préoccupés. Nous répétons que les prisonniers de guerre ne devraient pas être exploités pour des raisons politiques", a affirmé un porte-parole du Premier ministre britannique, Boris Johnson.

Les Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner et le Marocain Brahim Saadoun, faits prisonniers en Ukraine où ils combattaient pour Kiev, ont été condamnés à mort jeudi pour mercenariat par la justice des autorités séparatistes de Donetsk. "Selon la convention de Genève, les prisonniers de guerre bénéficient de l'immunité des combats et ne devraient pas être poursuivis pour leur participation aux hostilités", a dénoncé Downing Street.

"Je condamne fermement la condamnation d'Aiden Aslin et de Shaun Pinner détenus par des mandataires russes dans l'Est de l'Ukraine. Ils sont des prisonniers de guerre. Il s'agit d'un simulacre de jugement sans aucune légitimité", a de son côté tweeté la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss.

Les trois accusés vont "faire appel", a précisé à l'agence de presse officielle russe TASS l'avocat de l'un des trois hommes.

Quatre militaires volontaires étrangers dont un Français ont été tués en combattant l'invasion russe en Ukraine, a annoncé la Lidu, organisme officiel des combattants volontaires étrangers.

La Russie a, pour sa part, affirmé cette semaine avoir tué "des centaines" de combattants étrangers en Ukraine depuis le début de son offensive le 24 février dernier, parvenant selon elle à endiguer le flux de nouveaux arrivants.
Partager…

Données techniques

ID11500
Type de document (code)depeche
TitreCombattants britanniques condamnés à mort : Londres "gravement préoccupé"
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 juin 2022
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsGuerre en Ukraine. La famille d'un combattant britannique condamné à mort « dévastée et attristée »
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésAiden Aslin, Shaun Pinner, Brahim Saadoun
Mots-clefscondamnation à mort + gouvernement + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosMaroc + Royaume Uni + Russie