Peine de mort : Ethiopie

Plan du site

Ethiopie : Pays qui pratique la peine de mort

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

29 mai 2018 — Libération d'un ancien condamné à mort en Ethiopie

Andargachew Tsige (ou Tsege, ou Tsigie), opposant politique condamné à mort par contumace en 2009 puis emprisonné en Ethiopie, a été libéré à l'occasion d'une importante amnistie (des centaines de prisonniers ont été libérés).

Les poursuites contre Berhanu Nega (qui avait été condamné à mort au même moment) seraient également abandonnées.
Pays :

25 janvier 2017 — Reprise des exécutions capitales au Koweit : 7 exécutions principalement de ressortissants étrangers

Le Koweït exécute sept condamnés à mort par pendaison.

Parmi ces exécutions : trois femmes, une Koweïtienne, une Philippine et une Éthiopienne.
Deux des quatre hommes exécutés étaient Égyptiens, un Bangladais et le dernier Koweïtien (Cheikh Fayçal Abdallah Al-Jaber Al-Sabah, membre de la famille régnante).

Les précédentes exécutions capitales au Koweït avaient eu lieu en juin 2013.

1 juin 2011 — Grâce présidentielle en Ethiopie pour 23 membres de l'ancienne junte militaire

Le président éthiopien, Girma Wolde-Giorgis, commue en prison à vie les peines de 23 officiers de l'ancienne dictature qui avaient été condamnés à mort pour génocide.
Pays :
Tous les points marquants…

Droit international — Ethiopie

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 14 mai 1991
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 11 juin 1993

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Les acteurs de l'Europe et la peine de mort dans ce pays (Conseil de l'Europe et Union européenne)

D'autres acteurs intervenant sur la peine de mort dans ce pays

Documents officiels — Ethiopie

Historique — Ethiopie

Dans ses derniers rapports annuels sur les "condamnations à mort et exécutions" depuis 2010, Amnesty International a recensé pour l'Ethiopie :
au moins 5 condamnations à mort en 2010, au moins 8 en 2013, 3 en 2015, 2 en 2016.
...

2004 - condamnations à mort

En octobre 2004, deux hommes et une femme ont été condamnés à mort pour des actes de torture et des assassinats qui ont eu lieu en 1992.

2003 - condamnations à mort

Six accusés ont été condamnés à mort pour homicides dans les procès mettant en cause le régime de Mengistu Hailé-Mariam (le Dergue). Plusieurs condamnations à mort ont aussi été prononcées lors de procès de droit commun.

2002 - condamnations à mort

En février, deux personnes ont été condamnés à mort pour complot armé et pour des homicides commis en 1992. En avril, cinq Somali ont été condamnés à la peine capitale pour avoir placé une bombe dans un hôtel en 1995.
Quelques personnes ont été condamnés à mort par contumace dans le cadre des procès du Dergue et de la "Terreur rouge".

Les juridictions pénales ont prononcé plusieurs peines de mort.

Autres pages liées